Journée démocratique franco-mondiale du 11 janvier 2015 : analyse personnelle pour faire le Charlie, sans prétention

Je n’écris pas souvent dans mon blog. mais voilà une analyse suite à la lecture de cette lettre ouverte

Lettre ouverte au monde musulman | Abdennour Bidar

Événement démocratique majeur aujourd’hui à travers cette démonstration de solidarité, fraternité, liberté en France et au-delà : dans le monde. Peu importe les motivations de chacun, c’est cet élan qui compte pour inciter les décideurs du monde entier (dirigeants, leaders d’opinion… ) de mener les actions de fond dans leurs périmètres d’intervention afin de préserver la liberté de chacun.
J’ai examiné beaucoup de tweets, d’articles et les débats font rage sur de multiples sujets. Je voudrais seulement vous exprimer mon interprétation.

1- “Je suis Charlie” …. ne signifie pas que nous soutenons ou validons les messages exprimés par Charlie Hebdo à travers ses dessinateurs, mais “être Charlie” signifie avoir le courage d’user de sa liberté d’expression. C’est personnellement la raison pour laquelle j’ai défilé aujourd’hui, indépendamment de toute religion, nationalité ou morale. Si les messages de Charlie Hebdo vont au-delà de ce qui est permis – et dans bien des cas, je trouve qu’ils sont allés trop loin – qui peut en définir la limite ? Je ne suis pas particulièrement Charlie et j’apprécie le post Facebook d’un journaliste marocain qui poste “ne pas être Charlie”, mais qui aimerait l’être en ayant le courage nécessaire pour s’exprimer librement, ce qui semble être difficile dans son pays.
Ceci dit, on a la liberté d’expression mais tout abus doit être condamné. La loi existe à ce sujet : procès en diffamation, etc… et les condamnations existent. On a aussi la liberté de nos déplacements, ça ne veut pas dire qu’on peut aller où on veut par effraction et ne pas être condamné.

2- “Pas besoin d’un tel événement pour rendre hommage aux victimes”… mais si c’est la raison individuelle de la démarche, elle est respectable. Nous n’avons pas défilé pour toutes les victimes de guerre, d’attentats, d’épidémies, d’accidents de circulation… Chacun pourra rendre hommage à sa manière. Pas de quoi s’insulter sur Facebook.

3- “La présence de 50 dirigeants ou représentants de chefs d’état est-elle nécessaire ?”… Si la seule finalité est d’en tirer profit électoral, une meilleure image, c’est raté. J’en ai peur. Mais s’ils ont en effet compris qu’au delà de la liberté d’expression, c’est la liberté “tout court” qui est exigée par le peuple. Ras-le-bol du pouvoir non partagé, de l’argent mal distribué. Pourquoi tel pays aurait droit de veto et pas un autre ? Les 50 dirigeants présents, les uns à côté des autres, y compris Israël et la Palestine – même si le pays n’est pas encore reconnu – sont tous égaux. Qu’ils en soient conscients ! Alors qu’ils réagissent dés demain en rentrant chez eux pour permettre la liberté de chacun, de leurs voisins, la liberté de conscience. Qu’ils adaptent leurs lois pour contrôler les ventes d’armes, la chasse au terrorisme, la course à la liberté, la libération des territoires occupés… Certains ont plus de chemin à faire que d’autres mais leur sincérité feront patienter les peuples dés les premiers signes concrets de bonne volonté …. “J’ai fait un rêve (M.Luther King)”.

4- Et enfin, “pourquoi ?” … Quand un serial-killer est capturé, on essaye de comprendre pourquoi il en est arrivé là : enfance douloureuse, etc…. et on n’accuse pas ces voisins de quartier ou ses copains d’école. Tout terroriste se proclame d’une morale ou d’une autre (Carlos, la bande à Baader…). Les frères Kouachi ont déclaré venger le prophète (sic). Les terroristes doivent être chassés, punis comme il se doit. Ces sauvages sont souvent des hommes et des femmes à la recherche du sens de leur vie et dans ce cas précis, ils ne trouvent rien d’autre que ce qu’ils entendent depuis tout petit. Pourtant, la doctrine de l’Islam prêche Amour etc… mais sa mise en oeuvre n’a pas suivi l’évolution de notre civilisation. Ils ne le comprennent pas. Ne blâmons donc pas tous les musulmans pour autant ! La lettre ci-jointe est claire. Il faut la lire jusqu’au bout pour avoir quelques propositions. L’Islam mérite un Concile, comme le Concile de Nicée, le Concile Vatican 1, Vatican 2 ou d’autres dans d’autres religions pour se structurer et apporter du sens à tous ces gens qui se cherchent dans le contexte du XX1ème siècle : «Le XXIe siècle sera religieux/mystique ou ne sera pas», phrase attribuée à Malraux mais reprise officiellement par le pape Jean Paul II concluant son livre Entrez dans l’espérance (Paris, Mame, 1994, p. 331).
Besoin largement partagé par les spécialistes : “nous sommes dans la confusion totale”

Lettre ouverte au monde musulman | Abdennour Bidar

Au plaisir de débattre. Commentez.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.