Je ne peux attendre une formation quelconque pour le lancer et Le livre vient d’un grenier charentais, dans le fond d’un carton où probablement ont séjourné quelques souris

Les aspects extérieur et intérieurs sont terribles;  les cartons sont rongés, le cuir se décolle, les pages de couverture ont laissé des traces sur le cuir, les ficelles ne tiennent plus… Il reste des coins en parchemin. Evidemment, il faudra le démonter, nettoyer et décider de ce que l’on garde….

Surtout du courage !

Les poésies ne sont pas écrites par Madame Amable Tastu, elle a seulement repris plusieurs poètes: Prud’hon, Shakespeare, Victor Hugo… Elle est imprimeur à Paris.

1826, le livre appartenait à Marcellin Ménudier, son nom apparait en page de garde

L’analyse du livre ne peut être que rapide

  • petit In12
  • papier très fin
  • les dorures ont disparu

Démontage complet du livre

 

On garde les cartons, les coins en parchemin, les cahiers.

Comme l’objectif est une premier entrainement de demi-peau, je garde le cuir dans une pochette et je fais donc un nouveau cuir.

On refera les passures à l’ancienne 

La réparation des papiers, le ré-encartement des cahiers, la couture sont traditionnelles. J’ai rajouté des cahiers de garde. Mais j’ai complètement raté la gravure de titre, il faudra apprendre

Pas d’ébarbage, ni rognage

Les cartons ont été nettoyés, poncés et encollés de tylose pour éviter l’effilochage.

Repose des coins
Passure
Tranchefiles
Faux-dos

Et enfin pose du cuir sur le dos et pose de coins en cuir. Premières sensations excitantes avec le façonnage des coiffes

 

Pose des papiers de couverture en laissant apparaitre les coins cuir

Pour finir avec les contre-gardes en papier Lokta et les dorures

#

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.